L’espace sanitaire canin 2 : les perles

J’ai déjà beaucoup parlé des espaces sanitaires canins dans un précédent article intitulé « L’espace sanitaire canin ». Toutefois je pense qu’il est nécessaire d’en remettre une couche, et puis j’ai quelques petites anecdotes à raconter.

Je pense en effet qu’il est vraiment nécessaire que le Grand Lyon communique plus à ce sujet auprès de la population, car les espaces sanitaires canins sont méconnus, ce qui crée régulièrement des quiproquos parfois amusants, d’autres fois franchement agaçants.

Par exemple, c’est amusant (enfin je trouve) lorsque des touristes marchent dedans en tongs sans se rendre compte qu’ils posent leurs orteils à 3 centimètres d’une crotte bien fraîche ! 😉 Ça l’est par contre nettement moins quand je me fais enguirlander par des personnes qui ne savent pas de quoi il s’agit et qui me voient laisser mon chien y faire ses besoins. J’ai 4 petites anecdotes à ce sujet :

  • La version « amusante » : un groupe d’enfants et leurs encadrants du centre aéré sont assis en rang d’oignon sur le muret devant l’espace sanitaire canin en train de manger leurs sandwichs. Mazout arrive, les passe en revue pour réclamer à manger. Je le gronde un peu, il va donc dans son espace et se vide fièrement le gros intestin. Bon appétit ! 😉 J’ai quand-même signalé aux moniteurs qu’ils s’étaient installés devant les WC pour chiens, et cela les a bien fait rire…
  • La version « gentille » : un couple est assis sur le muret à côté de l’espace ; le monsieur, visiblement aveugle, tient une canne blanche. Mazout fait ses besoins juste devant eux dans l’espace sanitaire canin. Devançant leur réaction, je leur dis : « Arf, vous n’avez pas choisi le bon endroit pour vous installer, ce sont les toilettes pour chiens ici ! ». La dame rit et le monsieur me répond : « Ce n’est pas grave, je n’ai rien vu ! ». A quoi je réponds à mon tour : « Oui, mais vous pourriez toujours profiter de l’odeur ! ».
  • La version « agaçante » : une jeune femme avec un tout petit bébé est assise sur le muret devant l’espace sanitaire canin. Mazout fait 3 fois le tour de l’espace, puis il fait ses besoins dans un coin. Je dis à la dame : « Si je puis me permettre, vous devriez vous décaler un peu car vous êtes devant l’espace sanitaire canin ». Très dubitative, elle me demande de quoi il s’agit. Je lui explique et elle ne me croit pas trop. C’est quand je lui ai dit qu’il y en avait à d’autres endroits et que certains avaient des panneaux mais que celui de cet espace avait dû être volé car il était trop beau, qu’elle a fini par me croire et est allée s’installer plus loin avec son nourrisson.
  • La version « franchement énervante » : Mazout et moi arrivons à l’espace sanitaire canin, une dame d’environ 70 ans marche devant nous. Elle se retourne, voit Mazout dans l’espace et me fusille du regard. Elle se retourne encore plusieurs fois pendant que Mazout fait ses besoins, arrête carrément de marcher, et me jette des regards furibonds à chaque fois. Devançant son commentaire, je lui dis avec un grand sourire : « C’est l’espace prévu à cet effet ! ». Là elle se met à me crier dessus sans tenir compte de ce que je viens de lui dire : « Mais c’est n’importe quoi ! Vous vous doutez bien qu’il risque de caguer votre chien ! ». Je lui réponds : « Comme je viens de vous le dire madame, c’est un espace sanitaire canin spécialement conçu pour cela. Il y en a d’ailleurs d’autres le long du Rhône et certains ont des panonceaux ». Elle ne me croit pas du tout et continue de hurler : « N’importe quoi ! Et puis vous voyez bien qu’il n’y a pas de panneau ! ». Alors là, je lutte vraiment pour garder mon calme… Renonçant à entrer dans les détails des panneaux volés parce que trop drôles que cette mégère ne pourrait pas comprendre, si tant est qu’elle se décide à m’écouter, je lui crie : « Non mais si je vous le dis, vous pouvez me croire tout de même ! Quand on n’est pas au courant on évite d’agresser les gens… Renseignez-vous madame avant de me crier dessus ! ».

Comme vous vous en doutez, il n’est vraiment pas agréable de se faire alpaguer par des gens qui ne sont pas au courant et qui se prennent pour les vengeurs masqués des incivilités urbaines, alors que l’on est dans son bon droit et que l’on a un comportement exemplaire.

Je suggère donc au Grand Lyon et à la Ville de Lyon deux mesures :

  • communiquer sur ces espaces avec un article dans les gazettes locales (le magazine de la Ville de Lyon et celui du Grand Lyon) ;
  • remettre une signalisation peut-être moins originale mais plus durable, par exemple une simple plaque gravée fixée sur les bornes centrales des espaces, qui ne devraient pas attirer la convoitise des collectionneurs.

En attendant, la carte des espaces sanitaires canins n’est pas très facile à trouver… Sur le site du Grand Lyon on trouve celle des berges du Rhône sur l’affiche de présentation du projet. Voici également celle du 3e arrondissement : http://www.static.lyon.fr/vdl/contenu/arrondissements/3ardt/conseils_de_quartier/pdf/espacescanins3.pdf

2 réponses à “L’espace sanitaire canin 2 : les perles”

  1. Ludovic CRUCHOT dit :

    Je veux bien un panneau qui signale l’espace sanitaire canin parce que c’est vrai qu’ils etaient franchement sympas ! Il ne doit pas en rester beaucoup dans toute l’agglomération lyonnaise !
    Je vous suggère d’écrire a lyon citoyen. C’est tout a fait le genre d’information qu’ils relaient et puis vous serez peut etre publiée … Ca peut etre aussi un bon moyen de faire connaitre votre blog, si vous expliquez que nombre de vos lecteurs ont remarqués comme vous la disparition de ces panneaux et la méconnaissance de ce genre d’endroit pour les non-propriétaires de chien …

    • julie dit :

      J’ai utilisé le formulaire de contact sur le site du Grand Lyon pour faire part du manque de signalisation. Le site est assez bien fait, j’ai pu faire une demande estampillée « Nettoyage des espaces sanitaires canins ». J’attends désormais leur réponse. Si je n’en obtiens pas, j’écrirai alors peut-être à Lyon Citoyen en effet. Je vous avoue que j’y ai bien pensé mais que la paresse a pris le dessus 😉

Laisser un commentaire