Un excellent documentaire sur les chiens

Réalisé en 2009 par le Britannique Dan Child, le documentaire « Attention chiens gentils » devrait passionner tous les propriétaires de chiens. On peut le visionner sur Dailymotion, où il est divisé en trois parties d’environ un quart d’heure chacune. Voici quelques détails sur ce que l’on y trouvera.

La première partie du documentaire retrace l’histoire conjointe du chien et de l’homme. En effet, le premier a été très tôt domestiqué par le second et a donc évolué de façon à être en harmonie avec son partenaire de toujours. Des détails sont donnés sur la façon dont les chiens captent les émotions humaines, avec à l’appui des tests effectués sur des chiens, à qui l’on a projeté des diapositives représentant soit des objets inanimés, soit des visages humains. Les chiens identifient immédiatement les visages des hommes et ont le réflexe de regarder la partie gauche du visage, qui reflète le mieux les émotions. De même, on nous prouve que les propriétaires de chiens arrivent à distinguer à l’aveugle environ six types d’aboiements correspondant à différentes émotions du chien (joie, peur, envie de jouer, solitude…). On peut aussi apprendre que les chiens en meute n’aboient pas, et qu’ils ont vraisemblablement développé leurs capacités vocales pour communiquer avec les hommes.

Dans la deuxième partie, on étudie l’intelligence sociale des chiens et leur capacité à interpréter les gestes des humains. En effet, lorsque l’on désigne un objet à un chien, ce dernier est réceptif, alors que même des singes considérés comme très proches des hommes génétiquement n’arrivent pas à interpréter ces gestes. Un exemple impressionnant est donné : il s’agit d’une femelle border collie qui reconnaît plus de 300 objets d’après leurs noms, mais aussi d’après leurs photographies, ce qui est assez incroyable dans la mesure où la plupart des chiens ne voient dans une photo qu’un morceau de papier, et non un symbole.

La troisième partie du documentaire relate deux expériences menées par des chercheurs. La première a consisté à faire adopter des louveteaux par des étudiants vétérinaires et à les faire éduquer comme des chiens. Si au début les loups semblent se comporter comme des chiots, dès l’âge de deux mois l’instinct indépendant de ces animaux reprend le dessus. La seconde expérience a débuté à la fin des années 50 en Russie, où des renards argentés, animaux plutôt agressifs, ont été sélectionnés sur des critères de non agressivité sur plusieurs générations. En trois générations il n’y avait presque plus de comportements agressifs, et à la huitième génération, les renards ont commencé à montrer des signes affectifs envers les humains. La 50e génération de renards se comporte quasiment comme le chien. Dans le même temps, ces renards dociles ont également évolué sur le plan physique (couleur du pelage, forme des oreilles…), ressemblant de plus en plus à des chiens, et plus précisément à de jeunes chiens. Cette dernière partie se termine par l’évocation des études réalisées sur les chiens pour faire avancer les traitements contre certaines maladies génétiques.

Un documentaire à montrer également à toutes les personnes qui ne comprennent pas ce qui distingue le chien des autres animaux et qui en fait à juste titre le meilleur ami de l’homme.

Laisser un commentaire