Au secours, mon chien a des puces !

Mazout est blotti sur mon lit, je le cajole, je l’embrasse, c’est mignon comme tout, et soudain… c’est le drame ! Je vois un petit point noir bouger dans ses poils, j’essaie de voir ce que c’est, et le truc bondit avant de disparaître dans le pelage soyeux de mon chien. « Ça y est » me dis-je, « il est encore pucier ».

Bon en même temps, ce n’est pas comme si c’était la première fois que nous étions confrontés au problème. Tous les chiens ont des puces à un moment où à un autre de leur vie, le tout c’est d’agir pour que l’animal ne soit pas infesté en permanence.

Le danger avec les puces ne concerne globalement que le chien. C’est lui qui est piqué, c’est lui qui se gratte. Je ne me suis jamais fait piquer par les puces de Mazout, ou alors je ne l’ai pas remarqué (ce qui revient au même). Par contre pour le chien, les démangeaisons ne sont vraiment pas agréables. Et puis en société, si vous me passez l’expression, ça la fout mal quand une dame s’extasie sur votre toutou et voit une puce lui sauter à la figure…

Que faire alors pour s’en prémunir et s’en débarrasser ? Voici quelques conseils.

Prévenir et identifier l’arrivée des puces

Tout d’abord à titre préventif, on peut traiter le chien au moins deux fois par an : au début du printemps et en été, les périodes les plus propices à l’attaque des puces sanguinaires (super titre pour un film de série Z). Enfin ne vous réjouissez pas, les infestations de puces en hiver ça arrive aussi parfois…

Toujours en prévention, un conseil que j’aime appliquer : trifouillez votre chien ! Câlinez-le, faites lui des papouilles, s’il a des puces vous allez vous en rendre compte car vous en croiserez forcément une. On notera qu’à défaut de voir les puces elles-mêmes on peut voir leurs déjections : ce sont des minuscules particules noires situées à la base des poils, souvent par grappes. Comme il n’y a pas de fumée sans feu, soyez assurés qu’il n’y a pas de crottes de puces sans puces !

Un dernier conseil préventif, beaucoup plus dur à appliquer (en ce qui me concerne en tout cas) : limitez les contacts de votre chien avec d’autres « sacs à puces » ainsi qu’avec les endroits qu’ils fréquentent (les espaces sanitaires…).

Se débarrasser des puces

Ça y est, on en est sûr, le chien a des puces. Première chose à faire : le traiter. Pour cela, je recommande la pipette qui est un des systèmes les plus efficaces. La marque la plus connue est Frontline, mais il en existe d’autres similaires. Observez la posologie pour savoir, selon le poids de votre animal, combien de pipettes vous devez utiliser. Essayez de bien verser le produit sur la peau et pas sur le dessus du pelage. Si votre chien gigote, ne reculez devant aucune perfidie et appâtez-le avec de la nourriture pour qu’il se tienne tranquille 😉 Essayez de ne pas mettre toute la pipette au même endroit mais sur tout le haut du corps, uniquement dans des zones où le chien ne peut pas se lécher.

Une fois le chien traité, pensez aussi aux autre surfaces : son panier, le canapé, le lit… bref tous les textiles, mais même les autres surfaces fréquentées par le chien. Passez l’aspirateur (et jetez le sac, les puces sont capables de s’y faire un nid…), mettez le linge à la machine à laver. Renouvelez cette opération dans les jours suivant le traitement (des fois que les puces aient migré pour fuir l’insecticide sur le chien).

Les conseils en plus

Qui dit une puce dit des puces ! Vous en avez trouvé une ? Elle a sûrement des copines. Les puces se reproduisent vite et bien donc si le chien a une puce ce n’est que la partie émergée de l’iceberg…

Et pour finir un petit plaisir sadique : la mise à mort de la puce. Vous avez trouvé une puce et réussi à l’attraper : c’est bien ! Mais comment la tuer ? Serrez la bien entre le bout de vos doigts et mettez là dans l’eau (par exemple dans le lavabo, bonde fermée). Elle est toujours vivante, elle flotte mais ne peut plus sauter. Munissez vous ensuite d’un objet dur (pince à épiler, lame d’un couteau), faites glisser la puce contre le bord du lavabo et écrasez-la. On peut parfois entendre un petit claquement agréable 😉

En fait, je crois que j’aime bien quand mon chien a des puces…

Laisser un commentaire