La vaccination du chien

Vacciner un chien est indispensable pour garantir sa bonne santé, et de toute façon obligatoire pour certaines maladies dans certaines régions.

Ainsi, en France, la vaccination contre la rage est obligatoire. Elle correspond au sigle R que l’on peut voir sur la vignette des vaccins. C’est également le cas pour la maladie de Carré (sigle C), l’hépatite de Rubarth (H), la parvovirose (P) et la leptospirose (L).

Selon les régions, on pourra aussi avoir une vaccination contre la toux du chenil parainfluenza (Pi), la piroplasmose (sigle Bab pour babésiose), l’herpès virose canine (Herpes), la toux du chenil bordetella bronchiseptica (Bb) et la borréliose de Lyme (Bor).

On distingue la primo vaccination du chiot, qui représente souvent plusieurs injections à quelques semaines d’intervalle, et les rappels annuels de vaccination.

La primo vaccination consiste à injecter plusieurs fois le vaccin au chiot, dont les défenses immunitaires peuvent entraîner une moindre efficacité des vaccins.

Par la suite, un rappel chaque année est suffisant.

Pour une vaccination efficace, dans de bonnes conditions, un examen médical sera effectué par le vétérinaire afin de vérifier que l’animal est en bonne santé et qu’il n’y a pas de contre-indication à l’injection du vaccin.

Les parasites internes pouvant gêner l’effet du vaccin, il est recommandé de bien vermifuger le chien, action qui de toute façon est nécessaire tout au long de l’année pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Les vignettes correspondant aux vaccins effectués seront collées dans le carnet de santé de votre chien, avec mention de la date. Ainsi il est très simple de vérifier quels vaccins ont été injectés, et s’il y a eu un bon suivi de ces vaccinations.

Les commentaires sont fermés.